Réponses de nos experts

Le bon appareil de chauffage

Se chauffer de manière intelligente commence par un foyer ou un poêle approprié. Un feu ouvert procure beaucoup d’ambiance mais peu de chaleur. Les inserts ou un poêles à bois moderne ont un rendement de plus de 70%. La capacité d’un poêle doit être adaptée à la pièce à chauffer. Une capacité insuffisante implique un déficit de chaleur. Une capacité trop importante signifie que le poêle fonctionne à la moitié de sa puissance, or ceci est mauvais pour le processus de combustion.

Rendement

Le rendement des foyers ouverts se situe aux environs de 20 %. Peu importe qu’il s’agisse d’un feu ouvert au gaz ou au bois. Les poêles à bois, les poêles à granulés ainsi que les foyers fermés (inserts) atteignent un rendement dépassant parfois 90%. Cette grande différence s’explique par le fait que dans le cas d’un feu ouvert, il n’y a quasiment pas de moyen d’influencer le processus de combustion tandis que dans un foyer ou un poêle fermé, les conditions de combustion peuvent être réglées de façon optimale.

Rayonnement et convection

Un foyer ou un poêle peut chauffer de deux manières : par rayonnement ou par convection. Le rayonnement signifie que vous êtes réchauffé directement par la chaleur du feu. Cela n’est possible que s’il n’y a pas d’obstacle. La chaleur rayonnante est d’un confort très particulier. C’est la raison pour laquelle il crée une ambiance si agréable dans votre maison.

Dans le cas de la convection, le chauffage s’effectue par l’intermédiaire de l’air chauffé par l’appareil. Comme l’air chaud à tendance à monter, il se produit donc une circulation d’air dans votre pièce qui chauffe efficacement toute votre pièce en peu de temps. Les poêles à bois ou à granulés de bois possèdent souvent de grandes vitres panoramique afin que vous puissiez bien voir le feu.

N’achetez pas trop grand

Choisissez votre poêle à bois en fonction de la pièce à chauffer. Vous obtiendrez de meilleurs résultats en laissant brûler votre poêle en permanence à sa puissance nominale. Si votre poêle à bois est trop grand, il fonctionnera trop souvent à un régime de combustion trop bas. Une combustion incomplète est néfaste pour votre cheminée et augmente les risques de feu de cheminée par condensation de suie.

Un bon combustible

Le bois destiné à votre foyer ou poêle doit être stocké, de préférence après avoir été fendu, durant au moins deux ans dans un endroit sec et bien aéré. Un bois humide vous empêche de puiser toute l’énergie de votre bois. Utiliser du bois sec et vous constaterez que vous brûlerez moins. Une bonne combustion se reconnaît à la fumée blanche ou incolore. Pour allumer le feu, utiliserez de préférence du petit bois.

La puissance

La puissance correspond à la quantité de combustible dont votre poêle a besoin pour chauffer l’espace où il se trouve. Exprimée en kW, cette puissance est un paramètre qui indique quel poêle est le mieux approprié pour le volume (m³) à chauffer. En effet, un poêle de taille trop réduite ne vous permettra pas de chauffer cet espace. Inversement, un poêle de puissance trop élevée dégagera trop de chaleur et vous obligera à le faire fonctionner moins fort en diminuant l’apport d’air. Ceci résulte notamment en une combustion incomplète et un dépôt de suie sur la vitre et dans la chambre de combustion. Cheminées LARRIEU vous propose des poêles de diverses puissances, afin de choisir le poêle qui convient le mieux à votre intérieur

Le Rendement

Le rendement est le rapport entre la quantité d’énergie que vous mettez dans votre poêle et la quantité de chaleur que celui-ci dégage. Un rendement élevé signifie que seul un minimum de chaleur produite est perdue. Plus le rendement est élevé, moins la consommation de combustible est importante. De même, un haut rendement s’illustre par une meilleure combustion, plus complète, qui fait baisser le volume d’émissions polluantes et réduit le volume de cendres.

Tous les équipements que nous vous proposons ont un rendement élevé se situant au-delà des 70%. À titre comparatif, un feu ouvert affiche un rendement d’à peine 15%.

Les granulés de bois ou pellets

Les granulés de bois sont de la sciure de bois compressée en grains. Contrairement aux combustibles fossiles, la combustion des granulés de bois ne rejette pas plus de CO2 que la quantité absorbée à la base par l’arbre dans l’atmosphère. La combustion des granulés de bois garantit ainsi un bilan CO2 neutre, ce qui contribue à la préservation de l’environnement. Par rapport aux bûches, les granulés de bois assurent une combustion plus complète, des émissions moindres et un rendement supérieur.

La bonne capacité

En matière de rendement, l’adaptation de la capacité de votre foyer ou poêle au besoin de chauffage de la pièce concernée constitue une donnée fondamentale. Si cette capacité est trop importante, votre pièce sera trop chauffée et vous serez tenté de faire fonctionner votre poêle à faible régime. Ceci nuit à la combustion optimale de votre appareil de chauffage car celle-ci n’est atteinte que si votre poêle fonctionne à plein régime